En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Projets culturels

* Visite d'un rucher municipal à Saint-Orens : 63

Par NADINE LANNEAU, publié le lundi 20 juin 2016 19:26 - Mis à jour le mardi 21 juin 2016 19:35

    Des volontaires de la classe de 63, volontaires parce que la sortie était facultative du fait qu'il fallait pique-niquer hors du collège, sont allés lundi 20 visiter un rucher à Saint-Orens de Gameville. De la même façon que les deux autres sixièmes, cette activité faisait suite aux recherches et exposés avec diaporamas enfin terminés. Près du lac des Chanterelles, avant le repas, les élèves ont écrit de petits textes pour faire connaître ce qu'ils venaient d'apprendre dans le sous-bois où se situe le rucher.

"Aujourd'hui, nous nous avons pris le métro puis le bus et nous avons marché à pied pour aller aux abeilles. J'avais peur que les abeilles me piquent. Il y a un lac et la coulée verte." M.

"Ce matin, on est partis dans un rucher en métro et bus avec M. Baille, Mme Lanneau et Mme Saint-Félix. On a vu des abeilles, des ruches et un nid de frelons asiatiques. On a appris que les frelons mangeraient 5000 abeilles par jour." A.

"Nous sommes venus en métro, en bus et à pied. Nous avons appris que les abeilles produisent du miel, de la gelée royale, de la cire et de la propolis. Nous avons vu l'intérieur d'une ruche. Nous avons mis des combinaisons pour ne pas nous faire piquer. Ces tenues nous tenaient chaud." L.

"Lors de la sortie pédagogique concernant les abeilles, nous avons d'abord pris le métro, puis le bus et nous avons marché jusqu'au lac des Chanterelles où nous avons rencontré un apiculteur qui nous a parlé des abeilles et de la reine. Il nous a dit comment et à quoi servent les rayons à l'intérieur du rucher. Il nous a parlé et fait goûter de la propolis et du miel. Il nous a également parlé du nectar." J.

"On a appris que les frelons mangent 5000 abeilles par jour, alors les apiculteurs mettent des pièges." O.

"J'ai compris que grâce aux plantes les abeilles produisent du miel, de la gelée royale et de la propolis. La propolis sert à ne plus avoir mal à la gorge, elle est au-dessus des rayons." A.

"On a parlé des ruches et des abeilles. Les abeilles produisent du miel et de la cire. On a goûté du miel et on s'est habillé en tenues d'apiculteur spéciales pour les abeilles." R.

"Aujourd'hui, nous avons visité les ruches, les abeilles et nous avons même goûté le miel. Nous avons pris le métro puis le bus, nous avons marché jusqu'à un espace vert appelé "la coulée verte". Puis nous avons traversé une espèce de forêt puis il y avait les ruches avec plein d'abeilles. Certains ont goûté de la propolis. C'était très mauvais et ça collait aux dents quand on la met dans la bouche. Puis nous avons goûté le miel, c'était très bon. C'était très bien ! Puis nous avons mangé à 12h30 et nous avons un peu joué." C.

"Aujourd'hui, on est allés voir des abeilles. Certains ont goûté la propolis. Ils ont dit que ça avait un goût de réglisse fade. Moi, j'ai goûté au miel et il était très bon. On a vu des abeilles. On a vu des pièges à frelons asiatiques." N.

"Je suis allé voir comment on fait le miel. On a goûté un miel sucré et j'ai vu comment tuer des frelons avec de l'alcool, et j'ai appris l'usage de la propolis qui sert de ciment dans les rayons." L.

"La propolis est une sorte de glu pour emprisonner des insectes, des vers, des acariens, dans la ruche. On peut la manger. Elle a des vertus thérapeutiques." N.L.

" On a appris comment faire un piège à frelons, qu'ils mangent à peu près 5000 abeilles sachant qu'une ruche contient à peu près 60 000 abeilles. On a goûté du miel naturel. On a vu comment se constitue une ruche. Il y en a qui se sont mis des tenues d'apiculteur pour approcher les abeilles." T.

"Nous avons appris comment faire un piège à frelons, nous avons goûté du miel naturel. Nous avons vu comment sont faites les ruches, nous avons goûté de la propolis qu'on a trouvé sur le dessus des rayons. Les frelons attaquent les ruches pour manger les abeilles. Elles mangent 5000 abeilles par jour. J'ai mis une tenue d'apiculteur qui m'a permis de me rapprocher pour les enfumer, ce qui les calme car elles croient qu'il y a le feu, du coup elles se gorgent de miel et ne pensent pas à autre chose. J'ai aussi relié les deux parties de la ruche (hausse et couvain). 

Nous avons pris le métro jusqu'à Balma-Gramont puis le 83 (bus) jusqu'à l'arrêt Cammas. Dans l'espace vert, il y avait la "coulée verte" qui descendait jusqu'au lac." M.

 

Le premier diaporama montre la visite dans le sous-bois : 

 

 

 

Et un diaporama sur le pique-nique près du lac et des...abeilles :